AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Delegation Bretonne ... de chocs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chimera

avatar

Nombre de messages : 4
Titre et rang : Duchesse de Cholet et Baronne de Bubry
Office de rattachement : Chambellan de Bretagne
Date d'inscription : 15/04/2011

MessageSujet: Delegation Bretonne ... de chocs   Ven 14 Fév - 0:19

Epona, de grâce, accorde ton soutien à nos chevaux, qu'on en termine.
Ce n'est pas courant, qu'une bretonne bouillonne sous l'impatience de se trouver en présence française. Et pourtant, elle se jetterait en présence de dix Von Frayner furieux plutôt que de voyager plus longuement encore en la compagnie sans regrets. La conversation avec O Mordha lui revient. Ainsi elle crèverait plutôt que d'émettre à ce sujet le moindre regret. Montfort, comme Brocéliande, se fait devoir d'assumer ses choix, quels qu'ils soient, jusqu'à ce que la conviction affichée les drape d'un manteau de légitimité. L'Aubépine n'attendait pas pareille confirmation, ayant longuement pratiqué l'espèce, et ne se formaliserait pas, sans aller non plus jusqu'à accorder bénédiction. Dénéré a ses tares, et n'a bonne mémoire que pour les écarts -évidemment, pas les siens.

Bref, elle fait des progrès, et c'est dans un silence poli qu'elle a laissé défiler les lieues depuis que toutes deux ont quitté Rennes avec leur escorte. Point de frère ni de promis, point d'époux ni de Lizzie, elles se sont imposées toutes seules comme le nécessaire soutien de l'autre. Drôle d'idée. L'occasion est rêvée, donc, de lister mentalement les dossiers en instance, de feindre, surtout, une intense activité cognitive pour n'avoir à causer de tout ce qui n'est pas la politique ducale et grand ducale. Imaginez, ces deux sujets divisaient tous les êtres qu'il lui avait été donné de rencontrer -ce qui faisait, assurément, bon nombre- et constituaient pourtant, ce devait être le comble du diplomate, leur seul terrain d'entente.

Rien de cette discorde d'entrechats n'apparaîtra bien évidemment lors des échanges annoncés. Soeurs, elles sont, dans cette voiture. Accoudée au bois, lovée dans une épaisse pelisse d'hermine, la duchesse de Bretagne pratique son rôle:


- J'avais pensé, elle hesite un instant sur l'adresse. Altesse l'agace, Excellence est euphémisme lancer une campagne de bons voeux de Bretagne, en collaboration avec la diplomatie, dans laquelle des bretons lambda feraient parvenir quelques nouvelles de chez eux à nos camarades du Lys. Les diplomates transmettraient, pour s'assurer de la diffusion des courriers. Bons baisers de Breizh, en somme. Qui ne coutent rien d'autre qu'un peu d'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Alix du Vivier
Connétable de France
avatar

Nombre de messages : 7427
Titre et rang : Connetable de France
Office de rattachement : Connétablie
Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: Delegation Bretonne ... de chocs   Sam 15 Fév - 18:32

Et une délégation et pas des moindres qui doit arriver, sa mère devait fulminer tous les saints proches du très haut en voyant Alix aller les attendre à l'entrée.
Un souffle la fit frissonner et machinalement la Brune Maréchale leva les yeux vers les cieux.
En ce moment précis une pensée s'envola vers Jossc.

Il ne sera pas dit que la France ne fera pas bon accueil a ceux qui avaient pris la peine de venir sur cette bonne vieille terre Française.
Elle se remémora les histoires racontées par ses parents les veillées d'hivers entre les Normands et les Bretons.

Un sourire s'échappa de ses lèvres à ces pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Marzina
Laquais servile


Nombre de messages : 21
Titre et rang : Princesse de Bretagne, Baronne de Quiberon et Chambellan de Bretagne
Office de rattachement : Diplomatie de Bretagne
Date d'inscription : 22/05/2011

MessageSujet: Re: Delegation Bretonne ... de chocs   Mer 19 Fév - 12:35

Les pensées étaient ailleurs. A la guerre, à la diplomatie un peu aussi, à son tout nouveau mari, et à leur enfant qui croissait doucement malgré le lot de frayeurs qu'il avait pu leur apporter. Difficile d'accaparer l'attention de la jeune épouse et future mère, l'habituel égocentrisme s'étant finalement déporté sur ce ventre maigrichon qui s'arrondissait et autour duquel elle faisait tourner son monde depuis plusieurs semaines maintenant au point que même le père s'en trouvait jaloux de cet enfant qui volait sa part d'attention. Les crises hormonales étaient finies maintenant -ou presque- et la blonde Altesse plus sereine se montrait volontiers plus agréable. L'épaisse robe d'hiver bordée de fourrure grise venait atténuer les rondeurs d'un début de deuxième trimestre qui se dessinaient sur son corps habituellement menu. L'air pensif et un vague sourire ne la quittant pas, il ne lui fallut pas grand effort pour rester silencieuse, boulotant de temps à autre les chouquettes préparées par un mari plus attentif qu'elle ne l'aurait pensé -s'inquiétant surtout de la croissance de son héritier.

Elle part avec la confiance du suzerain portant la couronne bretonne, du frangin portant l'épée, et du maréchal dirigeant les armées, ce qui pourrait avoir le don de mettre une certaine pression...mais ce n'était rien comparé à la pression d'avant mariage finalement, et même si l'ensemble de la préparation de l'opération avait été épuisante, le fait qu'elle soit enfin en cours lui permettait de souffler un peu et de se recentrer sur l'organisation du reste de la diplomatie. Le nez plongé sur les derniers rapports, elle grimace. La mort de l'Ours fait un gros trou dans le sud de la zone francophone, un trou que le fils de celui-ci était le plus à même de combler. Ironie du sort, lui qui voulait se voir confier une mission se voit dégager une place par le suicide de son paternel. La seule tristesse qui se dégageait était pour l'enfant Montfort duquel elle avait toujours été très proche pour avoir failli devenir une mère par mariage. La mort de l'ex-fiancé était plus un soulagement que réelle peine, la haine ayant bien comblé le trou béant de la grande amitié qui avait pu régner autrefois.
Le son de la voix de la duchesse lui fait relever le nez, et sortir de son schéma de réorganisation improvisé.


"A vrai dire, les diplomates travaillent actuellement sur de nombreux projets, et nous allons bientôt lancer une grande campagne pour en intégrer de nouveaux. En attendant ils ont tous beaucoup de dossiers à gérer, ils ne sont pas très friands de ce genre de courriers. Les vœux pour la nouvelle année ont fait peu d'adeptes. Et j'avoue y prêter peu d'attention également. Nous sommes plus sur l'opérationnel depuis la réorganisation."

Les missions avaient changé également. Il était fini, le temps des ambassadeurs qui recopiaient des affiches et dormaient tranquillement en attendant la visite de leur homologue. L'ère des diplomates polyvalents avait été annoncée, et avec elle toute une philosophie à réinventer.
Mais enfin les murs de leur destination se dessinent, et les parchemins sont soigneusement roulés avant d'être rangés dans la besace élimée qui jamais ne la quittait. Passant les portes, elle fait annoncer:


"Sa Grâce Chimera de Dénéré-Malines, Duchesse de Bretagne, et Son Altesse Marzina Ó Mórdha, Chambellan de Bretagne."
Revenir en haut Aller en bas
Alix du Vivier
Connétable de France
avatar

Nombre de messages : 7427
Titre et rang : Connetable de France
Office de rattachement : Connétablie
Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: Delegation Bretonne ... de chocs   Mer 19 Fév - 13:58

Un garde arriva rapidement quand le carrosse s’arrêta devant le perron.
A  Alix il s'adressa directement après un salut en règle.


Maréchal, Sa Grâce Chimera de Dénéré-Malines, Duchesse de Bretagne, et Son Altesse Marzina Ó Mórdha, Chambellan de Bretagne sont arrivées.


Bien parfait, faites les entrer et soyez respectueux surtout, il n'est pas coutume de recevoir une délégation Bretonne, je ne veux aucun impair.

Le garde effectua sa mission, Alix vit donc arriver deux femmes enveloppées d'hermine.


Votre Grâce, Altesse, veuillez me suivre je vous prie, nous nous présenterons mieux dans le salon réservé à cet effet c'est par   ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Delegation Bretonne ... de chocs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Delegation Bretonne ... de chocs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureaux des Grands Offices de la Curia :: Accueil-
Sauter vers: