AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Déclaration de Paix avec l'Artois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trokinas
Parole d'or
avatar

Nombre de messages : 260
Titre et rang : Vicomte de Saint Junien, Baron de Perpezac le Noir
Office de rattachement : Cabinet des Finances
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Déclaration de Paix avec l'Artois   Dim 14 Sep - 17:44

pisan a écrit:
Armoria a écrit:
Citation :
Faict à Reims le 28e jour du mois de mai de l’an de grasce 1456.

A tous présents et advenir, salut.

Sous le regard de l’Eglise Aristotélicienne et dans le contexte de la médiation mise en place par celle-ci, le Comté d’Artois, le Duché de Champagne ainsi que le Domaine Royal et la Couronne de France ont participé à des négociations visant à mettre un terme définitif au conflit entre les 2 provinces.

Les participants furent :
    o Beeky d'Appérault, Duc de Champagne, par nomination royale.
    o Caturix de Cénorel, Baron de Bacqueville-en-Caux, soutien nommé par et pour la Couronne.
    o Grégoire d'Ailhaud, Comte de Lille et Saint-Omer, par nomination artésienne.
    o Lysandre de Mistra, Comte d'Artois, de droit.
    o Ottobismarck, Primat de France et Evêque d'Orléans, représentant neutre, de droit
    o Pisan d'Harcourt, Vicomtesse de Chelles, pour la Couronne de France, GO et représentant par délégation le GMF, Son Altesse la Princesse Armoria de Mortain, de droit.
    o Sardanapale de Hauteville, Vicomte de Termonde, soutien nommé par et pour l'Artois.
    o Père Pharaon36, Nonce apstolique de Champagne, Vicaire Général de la province ecclesiasitique de Reims, de droit à la coordination des négociations.



Ces négociations, bien que partant sur de nombreuses divergences, ont fini par porter leurs fruits et la paix est dès à présent scellée et effective. La paix étant censée être période où nulle rancœur ne doit naître des décisions actuelles l’état géographique ne diffère pas entre l’avant et l’après guerre.

Voici les quelques points qui en ressortent :

    o Signature d’un nouveau traité de paix : Compiègne reste Champenoise, par volonté du Roy, et la mine d’or reste artésienne.
    o La mine d’or entre Péronne et Compiègne appartenant à l’Artois, une armée artésienne devra néanmoins en reprendre le contrôle étant actuellement sous celui champenois.
    o L’Artois reconnait qu’il est l’agresseur et est le déclencheur du conflit actuel, démarré sous l’impulsion de Niria de Ponthieu, et que même s’il y avait des arguments la voie des discussions n’a pas été utilisés comme elle l’aurait du en cas de contentieux de par le traité de paix et les liens avec son Suzerain.
    o Niria de Ponthieu sera dès lors amenée devant la Justice royale. (cf déclaration du Comte d’Artois)

    o L’Artois reconnaît que la bonne-ville de Compiègne est terre du Roy par volonté royale.

    o Le Domaine Royal reconnait qu’il y avait une autre alternative aux assauts sur Péronne quand l’Artois proposait une trêve, même si la rupture unilatérale de l’Artois du traité de paix lui en donnait le droit.

    o Les frais de guerre sont à charge de l’agresseur, exception faite des jours d’assauts effectués par les troupes royales dans le point précédent.

    o Afin d’enlever toute ambiguïté, l’épée tenue par la statue de feu Caedes en la bonne-ville de Reims sera tournée vers le ciel. L'épée étant symbole de l'homme de foi.

    Une commission sera mise en place pour établir la valeur de ces frais. Les bénéfices engendrés par la mine par la Champagne seront bien entendu considérés dans le compte.

    La commission en question sera composée de représentants Artésiens et Champenois ainsi que de toute personne voulue par l’une des deux parties. Les frais seront payables en plusieurs fois sur une période de 12 mois, afin de ne pas déstabiliser l’Artois sortant de guerre.

    Les présentes dispositions prennent effet immédiat. Il sera donné 3 jours à chaque province pour retirer toutes les armées du « lieu sanctuaire ». Autorisation est accordée pour l’armée aux portes de Tastevin ainsi qu'une armée artésienne pour reprendre la mine et quitter la zone directement après la reprise.




Pour le Roy, pour la Pairie,
Armoria de Mortain, Grand Maître de France



Pour l'Artois,
Lysandre de Mistra, Comte d'Artois


Pour la Champagne,
Beeky d'Appérault, Duc de Champagne


Revenir en haut Aller en bas
 
Déclaration de Paix avec l'Artois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureaux des Grands Offices de la Curia :: Aile Nord, le Premier Secrétaire d'Etat :: Bibliothèque :: Archive Bis-
Sauter vers: